Week end Adultes

Vivre, découvrir les activités CISV le temps d’un week-end pour les bénévoles, les
nouveaux parents, les anciens…

«Incitée par une amie impliquée depuis longtemps dans l’organisation du CISV, j’ai souhaité participer au «WE Adults Only» organisée à Paris : Mon fils avait lui-même participé à un  WE enfants la semaine précédente: il en était revenu content, mais peu enclin à me détailler ce qu’il y avait fait, comme le font souvent les enfants à cet âge : l’amusement est une évidence de l’enfance, que nous oublions parfois en vieillissant…

Et bien justement , la première chose que je peux dire sur mon WE adultes justement, c’est que je m’y suis amusée comme une gamine!

 

Après un déjeuner convivial mais forcément timide, et passées les premières craintes face à des gens qui crient dans des langues inconnues histoire de vous mettre dans le bain, je me suis surprise à connaître par cœur le nom de la quarantaine de participants, certes pas tous inconnus de moi, grâce au Name Game…

Plus tard dans la journée je me suis jetée sans crainte à travers une haie de bras tendus qui se levaient tous à mon passage. J’ai bien ri au Mini Banana, un remix des chaises musicales, où on apprend parfois à laisser sa place à moins rapide que soi. J’ai aussi joué au Bang dans la cour de l’hôtel particulier qui nous accueillait face à des touristes ahuris par ces adultes redevenus enfants…

Quoi d’autre?

Ah oui, j’ai goûté aux joies subtiles du jeu du Loup Garou, et j’ai chanté un Rap composé en 15 minutes sur le thème du développement durable avec 4 autres participantes que je ne connaissais pas la veille… Le tout dans un cadre exceptionnel, un charmant hôtel particulier disais-je, en plein cœur du Marais historique.

Mais surtout, au-delà du jeu dont je suis friande, j’ai fait la connaissance de personnes, toutes ouvertes d’esprit, ou novices comme moi, ou habituées du CISV, peu importe finalement, mais bien décidées à aller vers les autres et à se connaître, sans a priori sur nos personnes, ni jugement sur nos attitudes dans les jeux ou ailleurs. Le flot des activités était entrecoupé de «debriefs», où nous avions l’occasion de faire le point sur les jeux que nous venions de faire. La parole s’est vite déliée sur l’intérêt des activités proposées par le CISV pour les enfants et les jeunes.

En conclusion,

J’ai passé un excellent WE, intermède ludique dans ma vie trop active. En rentrant chez moi  j’ai pu partager mes impressions avec mon fils sur telle ou telle activité. Mon fils de 10 ans hésite encore à faire un village cet été, mais le fait que sa mère ait pu comme lui faire un Mini Banana ou un Bang l’impressionne beaucoup!»
Un grand merci à Benoît, Casimir, Béatrice et Marie-Christine.