Village-Lyon Retour sur 4 jeunes

En 2009, ils ont connu leur première expérience CISV en participant à  Lyon au  Village « Let the world sing along » en tant que délégation française.

Que sont-ils devenus et que gardent-ils sept années plus tard de leur apprentissage d’alors ?
Comment as-tu découvert le CISV ?
  • Gabriela : « Ma mère est impliquée avec le CISV depuis longtemps et mes deux frères étaient déjà partis donc j’étais curieuse à mon tour. »
  • Antonin : « J’ai découvert le CISV grâce à ma maman qui avait elle même fait des camps. »
  • Arnaud : « Par des amis de mes parents qui avaient fait essayer le CISV à leurs enfants. »
Peux-tu nous raconter un souvenir marquant de ton Village ?
  • Gabriela :
    « Je me souviens d’une discussion sur le gâchis d’eau juste après avoir fait un jeu où on se lançait des bombes à eau on se sentait assez cons haha. Un autre souvenir marquant est quand j’avais juste fais un bisous à une staff qui pleurait et elle m’a remercié tout le long du village… Je me suis rendue compte que des toutes petites choses pour toi peuvent représenter beaucoup pour les autres… ».
  • Antonin :
    « Il y a beaucoup de souvenir qui m’ont marqué, les activités étaient géniales.  »
As-tu gardé quelques contacts avec des personnes rencontrées pendant le programme ?
  • Laure :
    « J’ai surtout gardé contact avec Gabriela. Nos parents sont devenus très copains, surtout nos deux papas qui sont de vrais enfants ensembles ! Nous sommes partis au Brésil ensemble, en Egypte… Bref c’est devenu la famille référence ! Puis nous nous sommes retrouvés en délégation il y a 2 semaines ! J’ai également revu Kasi des États-Unis, Camila d’Argentine et Julia et Peter d’Allemagne ! »
  • Arnaud :
    « Quelques-unes oui. En plus les membres internationaux, même si cela fait 7 ans, n’hésitent pas à contacter les autres délégations s’ils voyagent, pour renouer des liens. »
« Trois mots » pour décrire tes émotions juste après le programme ?
  • Gabriela : « Triste (parce que c’était fini), chamboulée, espoir. »
  • Laure : « Bonheur, tristesse, bouleversements. »
  • Arnaud : « Manque, tristesse, reconnaissance. »
« Trois mots » pour décrire ce que tu penses que ce programme t’a apporté ?
  • Gabriela : « Maturité, altruisme, amitié. »
  • Laure : « Ouverture, curiosité, tolérance. »
  • Arnaud : « Expérience, ouverture, joie. »
« Trois mots » pour décrire le CISV, sept ans après l’avoir découvert ?
  • Gabriela : « Aventure, rencontre, partage. »
  • Antonin : « Vacances, partage, rencontre. »
  • Arnaud : « Immanquable, épanouissant, pacificateur. »